Téléphonie

“La fin du Numéris”

Qu’est-ce que le “Numéris”

Le Numéris fait partie d’un réseau appelé RTC (Réseau Téléphonique Commuté).
Suite à la demande croissante des entreprises pour obtenir de plus en plus de service, France Télécom met en place ce service en décembre 1987 et le déploie progressivement et massivement sur tout le territoire national et outremer.
Il donne la possibilité d’avoir des numéros par poste dans l’entreprise et se voit doté de deux canaux sémaphores permettant la communication d’informations telles que le numéro ou encore les impulsions de taxations.

“Numéris” est le nom commercial et beaucoup plus sexy de l’acronyme RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Services).

Il répond depuis maintenant plus de 33 ans à tous les besoins télécoms des entreprises.
Essentiellement installé derrière un autocommutateur (appelé également PBX), le Numéris permet d’avoir jusqu’à 120 canaux de communications simultanées.

Le RTC vit ses dernières heures.

Dans le domaine professionnel, c’est le Numéris qui est directement impacté par la fin du RTC.
La volonté d’Orange est d’éteindre ses autocommutateurs de ville veillissants et qui deviennent de moins en moins d’actualité face à la montée de la voix sur IP (VoIP).
La nouvelle technologie “SIP Trunk” utilisée par les entreprises apporte exactement les mêmes facilités que le réseau numérique historique : SDA, renvoi, présentation du numéro…
Cerise sur le gâteau, en plus du numéro de la société, vous pouvez présenter le nom du poste interne lors d’un appel vers une autre société également équipé de SIP Trunk.
Cette technologie se démocratise à tel point qu’elle est devenue l’acteur légitime des télécoms d’entreprise et le remplaçant incontournable du Numéris.
Les dates de fermeture du réseau RTC sont disponibles dans l’article de l’arcep https://www.arcep.fr/demarches et-services/utilisateurs/larret-progressif-du-reseau- telephonique-commute-rtc.html